Bienvenue invité: Register | Log in
 
FAQ | Search | Memberlist | Usergroups
 


 Votre Pub ici : contactez nous sur forumparavol@gmail.com 
Publicités sponsorisées - liens actifs
 
 
  
Détrimé = Danger ?
 
Post new topic   Reply to topic
Paravol Forum Index -> Paravol -> Accidentologie / Rex / Sécurité Goto page: 1, 2  >
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Azylys
Actif online

Offline

Joined: 07 Mar 2020
Posts: 75
Localisation: Toulouse

PostPosted: Wed Oct 7 2020, 15:55
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Bonjour,
Est ce qu'on risque des fermetures en volant détrimé à fond de barreau avec une voile de paramoteur et le moteur éteint ?
Est ce que l'angle d'incidence diminue ou reste le même lorsque l'on coupe le moteur sans action sur les freins ?
Comme la voile sera moins cabrée mais que la direction du vent relatif sera plus inclinée, ca ne devrait rien changer en théorie.
Mais j'aimerais quand même vos avis de pratiquants !
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed Oct 7 2020, 15:55
PostPost subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Denz
Actif online

Offline

Joined: 12 Apr 2017
Posts: 42
Localisation: Revel

PostPosted: Wed Oct 7 2020, 19:50
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Quand on detrimme à fond, le taux de chute augmente beaucoup, et j'imagine encore davantages avec le barreau, donc voler dans cette configuration sans moteur parait pour le moins hypothétique, et il faudrait expliquer pourquoi tu envisages ce cas de figure. Si c'est pour le cas d'un arret brutal du moteur, j'aurais tendance dans cette config à relacher immédiatement le barreau, et à retrimmer ma voile pour ameliorer mon taux de chute pour me vacher dans de bonnes conditions. Peux tu expliquer les raisons de cette reflexion?
Back to top
gericoptere
Top posteur

Offline

Joined: 21 Jan 2016
Posts: 983
Localisation: moselle

PostPosted: Wed Oct 7 2020, 20:07
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

 
Quote:
pour le cas d'un arret brutal du moteur, j'aurais tendance dans cette config à relacher immédiatement le barreau, et à retrimmer ma voile pour ameliorer mon taux de chut








c'est pas top ça ... rien de tel pour avoir une belle chandelle.


Moteur coupé ou pas tu auras la même incidence et la même vitesse air.


il n'y a aucune incompatibilité avec ça. 


POur les fermetures, on peut toujours en avoir, detrimé ou upas, barreau ou pas ... ça reste une voilure souple.


par contre si tu fais une fermeture en pleine bourre, la suite risque d'être méchante.
_________________
HADRON XX 20 + THOR100 / ECO 582 + NUCLEON WRC 42
Back to top
Denz
Actif online

Offline

Joined: 12 Apr 2017
Posts: 42
Localisation: Revel

PostPosted: Wed Oct 7 2020, 20:12
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

gericoptere wrote:
 
Quote:
pour le cas d'un arret brutal du moteur, j'aurais tendance dans cette config à relacher immédiatement le barreau, et à retrimmer ma voile pour ameliorer mon taux de chut










c'est pas top ça ... rien de tel pour avoir une belle chandelle.


Moteur coupé ou pas tu auras la même incidence et la même vitesse air.


il n'y a aucune incompatibilité avec ça. 


POur les fermetures, on peut toujours en avoir, detrimé ou upas, barreau ou pas ... ça reste une voilure souple.


par contre si tu fais une fermeture en pleine bourre, la suite risque d'être méchante.



J'ai parlé de relacher immediatement le barreau, pas brutalement, dieu sait que qu'en cas de situation anormale, je reagis toujours avec souplesse et de maniere graduée. Franchement detrimmé max et à fond de barreau, je pense que naturellement on va tous relacher la barreau en cas d'arret net du moteur. Mais ce n'est que mon avis.
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 7,589
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Wed Oct 7 2020, 23:07
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Comment je vois les choses:
celui qui fait parapente première langue sait généralement cela, il lui reste a comprendre le profil reflex, ses différences et la dose qui a dans la voile qui l'intéresse...
Didier Eymin très expérimenté, garda un souvenir de sa sortie au Vietnam et de son vol "proto" voile reflex d'ozone (je crois qu'il était un peu bas?)
On a tous des réflexes naturels, ataviques comme celui de replier les jambes et de se raccrocher aux branches ! Pile les choses qui nous servent a piloter!


Il faut donc mentalement voire avec des exercices de SIV, essayer de les combattre et de réfléchir un poil avant d'entamer une action...
Si c'est trop tard de toute façon, le mieux est souvent de laisser la voile de paramoteur surchargée réagir seule et donc ce n'est pas catastrophique de ne rien tenir plutôt que de tirer ou se débattre dans tous les sens en faisant n'importe quoi à contre temps!
Dans le paramoteur l'on vole en surcharge, cela a donc des effets importants par rapport au vol libre!
Au contraire se regrouper dans sa sellette tenter de garder son équilibre permet généralement de reprendre les commandes dans de meilleures conditions, comprenez temporisées.
C'est d'ailleurs pour ces raisons là qu'il faut mieux avoir une voile de son niveau, elle nous laisse un poil de plus de temps... pour reprendre nos esprits.


Effectivement un parapente continue de voler  avec ou sans moteur, barreau ou pas barreau, il conserve la vitesse acquise et même il peut transitoirement légèrement l'augmenter puisque l'incidence diminue avec la perte de la poussée moteur et que le taux de chute augmente pour la même raison. Notre paramoteur est un pendule dont le poids est aussi un moteur!
Il n'y a aucune raison ou raison de plus je dirais , si l'on est pas en montée (ce qui est rare dans ces conditions de pilotage)  que ça ferme si l'on conserve le barreau et qu'on ne met pas du frein sous la surprise.
Bien pire que l'arrêt du moteur est la rencontre soudaine avec une grosse turbulence de vent.


Car dans ce cas, la voile reflex peut après une ressource, plonger (nuance j'ai pas dit fermer) et il faut vite remonter les jambes parce que on ne pilote pas un incident de vol au barreau (qu'elle reprenne de l'incidence et de la portance) et dans un second temps essayer de contrer aux stabs, (voire aux freins s'il y a vraiment une abattée) ... cependant c'est le moment critique ou il faut avoir confiance en elle et surtout de déterminer si c'est le couple piqueur (la voile plonge puis ressource) ou une abattée !

Sur une bonne voile en profil reflex (comprendre qu'elle en a une bonne dose) y a peu de chance que ça ferme, contrairement à une semi reflex qui fera probablement plus facilement une fermeture mais qui sera plus tolérante aux freins si l'on est dans le bon timing car par nature celle-ci se pilote aux freins!
Dans tous les cas si le pilote vole en montage 2D et qu'il tire sur les freins par mauvais reflexe ou dans l'intention combattre une abattée:
la voile reflex peut fermer complétement faire une cascade en 360, rouvrir violemment et retourner en vol même si le pilote fait n'importe quoi puisque elle ira parfois jusqu'à lui arracher les poignées des mains!
Cependant si elle part en vrille et que le pilote garde la poignée abaissée de ce côté là, elle ira au sol comme toute bonne voile obéissante à la commande...
La voile de parapente (typée parapente) ou semi-reflex est moins puissante à la réouverture et donc une fois la fermeture en route, elle est plus sensible à nos erreurs, le souci étant qu'on apprend pas tous cela en formation de brevet... et qu'il faut passer par des SIV pour s'y former.
Pour compenser cela, les constructeurs ont cependant une recette, en diminuer la taille, puisqu'elle a de la portance, elle supporte très bien la surcharge PTV ce qui permet d'augmenter la résistance à la fermeture et d'augmenter aussi sa capacité à rouvrir. Cela fonctionne très bien avec les nouveaux profils de bord d'attaque "shark nose" (pas si vieux dans le paramoteur) car il augmente la plage d'incidence.
La différence entre simple incident et cascade (s) qui finissent en cratère, tient souvent sur une semi-reflex au type de fermeture: centrée /asymétrique la seconde étant moins facile a contrer et part plus facilement en vrille notamment si on l'amplifie en surpilotant aux freins.
Du côté de la voile reflex si elle ferme c'est forcément une grosse cascade mais pour la faire fermer faut souvent que "tout le monde s'y mettent" conditions plus pilote... et il y a plus de chance qu'elle rouvre aussi violemment qu'elle a fermé sans gestion du pilote!
Ceci dit y a des mixtes... Les ailes de tous types sont très sures et ne doivent souvent qu'a l'inexpérience de leur pilote d'aller au sol.

Coupure moteur, le rôle de la finesse:
si l'on respecte un cône de sécurité minimum (à 200m sol) donc une certaine altitude, à la coupure moteur on a encore du temps pour gérer et si l'on doit ranger le barreau qui augmente singulièrement le taux de chute, il n'est pas indispensable de tout trimmer dans la foulée car cela va réduire le cône en réduisant notre vitesse comme notre finesse.
Généralement je commence a réfléchir en regardant le sol : ou je vais vacher? en trimant moitié et en reprenant contact des freins, une fois l'ensemble des paramètres déterminés : Direction du vent , choix terrain défini (proximité d'un chemin, nature terrain, absence de ligne électrique) je me présente en finale et là je trime avant la finale (ne pas oublier sinon on arrive vite.)

Par rapport à tous ce que j'ai dit ci-dessus, ce que je reproche aux constructeurs c'est que justement le pedigree des ailes (profil) est à mon avis insuffisamment expliqué.
"La voile est sure mais a un moment elle peut toujours fermer" me semble légèrement insuffisant.
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
Azylys
Actif online

Offline

Joined: 07 Mar 2020
Posts: 75
Localisation: Toulouse

PostPosted: Thu Oct 8 2020, 08:22
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Bonjour,
D'abord merci pour vos avis!
Denz, je dirais par exemple qu'on peut être détrimé à fond de barreau en rentrant au terrain vent de face si le vent s'est renforcé et que l'on coupe le moteur genre à 500 m de hauteur lorsque l'on est en finesse du terrain, ou quand par exemple on doit poser dans une vallée ou la brise s'est renforcée et que l'on doit juste descendre pour poser. 
J'imagine que dans ces cas, on se retrouve moteur éteint, détrimé et à fond de barreau. 
Géricopter et Patamoteur, vous n'êtes pas d'accord du coup.
J'aurais dit comme Géricopter, que l'angle d'incidence ne change pas que le moteur soit allumé ou éteint.
Patamoteur, tu peux expliquer pourquoi tu penses que l'incidence diminue ?
Back to top
Denz
Actif online

Offline

Joined: 12 Apr 2017
Posts: 42
Localisation: Revel

PostPosted: Thu Oct 8 2020, 09:29
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Azylys wrote:
Bonjour,
D'abord merci pour vos avis!
Denz, je dirais par exemple qu'on peut être détrimé à fond de barreau en rentrant au terrain vent de face si le vent s'est renforcé et que l'on coupe le moteur genre à 500 m de hauteur lorsque l'on est en finesse du terrain, ou quand par exemple on doit poser dans une vallée ou la brise s'est renforcée et que l'on doit juste descendre pour poser. 
J'imagine que dans ces cas, on se retrouve moteur éteint, détrimé et à fond de barreau. 
Géricopter et Patamoteur, vous n'êtes pas d'accord du coup.
J'aurais dit comme Géricopter, que l'angle d'incidence ne change pas que le moteur soit allumé ou éteint.
Patamoteur, tu peux expliquer pourquoi tu penses que l'incidence diminue ?


Personellement, je me suis déjà retrouvé dans la situation 2 ou je volais dans les Aloes en parapente, et en raison d'une brise de vallée de fin de journée particulierment forte, j'ai du posé à fond de barreau, au  oreilles et à reculon... pas un bon souvenir. La difference avec une voile reflex, c'est que je n'avais pas de trim, et que j'ai relaché le barreau juste avant le posé de pieds, et faire mon arrondi avec les freins. Le probleme en etant full detrim, c'est qu'on ne peux generalement pas agir aux freins, mais avec commandes alternatives aux stabilos par exemple, et je n'ai jamais posé dans cette configuration. Si quelqu'un l'a deja fait, son temoignage serait interessant. Mais pour en revenir à une brise qui s'est renforcée, je ne sais pas si je tenterais le posé en full reflex au barreau.. 
Back to top
gericoptere
Top posteur

Offline

Joined: 21 Jan 2016
Posts: 983
Localisation: moselle

PostPosted: Thu Oct 8 2020, 22:24
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

 
Quote:
 avec des exercices de SIV
personne de prendra en siv avec une voile réflex.


Ici la question ne concerne pas de se posé plein pot, mais de laisser la voile reprendre sa vitesse sur trajectoire moteur coupé.


L'avantage d'une voile réflex c'est qu'elle gère l'abaté à votre place, dans la transition moteur en vol palier, et moteur coupé.


Pour info, on peut arrivé détrimé, sur le barreau, près du sol et se poser quand même proprement.
Le flare que ça va engendrer sera proportionnel à la vitesse emmagasiné.


C'est du vécu: voulant épater mes potes, j'étais détrimé et à fond sur le barreau à 2 m sol quand le moteur s'est arrêté
brusquement. J'ai relaché  l-e-n-t-e-m-e-nt le barreau, afin de casser ma vitesse sans reprendre de l'altitude, puis pris les arrières 
avec les drisses de freins dans les mains, car je n'avais plus le temps de prendre les poignées individuellement, et me suis posé impeccablement 
sur mes 2 jambes au bout d'un flare interminable.


.
_________________
HADRON XX 20 + THOR100 / ECO 582 + NUCLEON WRC 42
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 7,589
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Thu Oct 8 2020, 22:58
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Denz wrote:
Azylys wrote:
Bonjour,
D'abord merci pour vos avis!
Denz, je dirais par exemple qu'on peut être détrimé à fond de barreau en rentrant au terrain vent de face si le vent s'est renforcé et que l'on coupe le moteur genre à 500 m de hauteur lorsque l'on est en finesse du terrain, ou quand par exemple on doit poser dans une vallée ou la brise s'est renforcée et que l'on doit juste descendre pour poser. 
J'imagine que dans ces cas, on se retrouve moteur éteint, détrimé et à fond de barreau. 
Géricopter et Patamoteur, vous n'êtes pas d'accord du coup.
J'aurais dit comme Géricopter, que l'angle d'incidence ne change pas que le moteur soit allumé ou éteint.
Patamoteur, tu peux expliquer pourquoi tu penses que l'incidence diminue ?


Personellement, je me suis déjà retrouvé dans la situation 2 ou je volais dans les Aloes en parapente, et en raison d'une brise de vallée de fin de journée particulierment forte, j'ai du posé à fond de barreau, au  oreilles et à reculon... pas un bon souvenir. La difference avec une voile reflex, c'est que je n'avais pas de trim, et que j'ai relaché le barreau juste avant le posé de pieds, et faire mon arrondi avec les freins. Le probleme en etant full detrim, c'est qu'on ne peux generalement pas agir aux freins, mais avec commandes alternatives aux stabilos par exemple, et je n'ai jamais posé dans cette configuration. Si quelqu'un l'a deja fait, son temoignage serait interessant. Mais pour en revenir à une brise qui s'est renforcée, je ne sais pas si je tenterais le posé en full reflex au barreau.. 


Parapente ou paramoteur quand on a pas préparé sa nav et son retour et qu'on se fait piéger, peu de différence si se n'est qu'en voile reflex l'on puisse espérer plus de solidité détrimé et plus de vitesse aussi donc la possibilité de rentrer par brise un peu plus forte... mais sinon les techniques sont les mêmes si c'est encore possible vaut mieux se reposer plus haut ou si c'est plus possible au centre vallée, le gradient permettant généralement de relâcher les oreilles (pensez-y mais attention c'est seulement après avoir trimé) et l'accélérateur dans les 50 m sol si c'est pas le cas la prochaine fois rester au sol ou abstenez vous de voler dans un milieu dont visiblement vous ignorez l'aérologie!
Personnellement, les Oreilles + barreau permettent un taux de chute de 4/5 m/s avec plus de stabilité je choisirais donc cette solution mais faut retrimer avant!
En dernière extrémité si le vent est vraiment très fort on peut aussi tenter le "sous le vent" mais y aura un moment difficile a vivre (fortes turbulences) et fortement accidentogène à traverser... en paramoteur une fois le sol atteint l'on peut se faire plus facilement arracher et tout casser, qu'en parapente ou le risque reste quand même de se faire trainer.

Pour répondre à Azylys sur l'incidence, quand sur un pendule tu as 50 kg de poussée moteur en bas forcément que cela joue sur l'incidence du parapente en haut qui subit la resistance du flux d'air et que si tu coupes le moteur ces 50 kg disparaissent et le parapente retrouve son assiette de parapente: son incidence sans poussée qui est légèrement inférieure, tout en passant de vol de croisière a altitude stable sans taux de chute (voire de montée), a taux de chute de parapente qui détrimé + barreau peut facilement passer de 0+ (puisque compensé par la poussée moteur) aux -2.5 m/s sans moteur voir au double selon le niveau de l'aile! (voir la polaire des vitesses)
Transitoirement ce changement de régime a une incidence sur l'incidence soit un mouvement de tangage plus ou moins important selon les circonstances et l'aérologie!
les ailes de paramoteur sont callées différemment que les ailes de parapente, avec moins d'incidence (!) Je te conseille de te renseigner sur le couple piqueur du profil reflex, détrimer sur ce type de profil, ce n'est pas pas seulement relever le bord de fuite, c'est aussi déplacer le centre de portance sur l'avant, sur les lignes A et B ce qui rend le bord d'attaque plus résistant puisque totalement en charge du ptv, cependant si tu tires alors sur les freins, le risque est tout simplement que l'aile décroche puisque tu demande brutalement au centre de portance de reculer, ce qui allège soudainement le bord d'attaque qui devient fragile et peut fermer violemment!
Je viens de lire ta dernière ligne ou tu parles "de moins cabrée", dis toi qu'une aile surchargée a beaucoup moins tendance a décrocher en sur-incidence, toujours le pendule, le poids recentre immédiatement, par contre accéléré comme c'est callé avec moins d'incidence, en sous incidence c'est bien plus fréquent! D'ou le profil reflex! la voile plonge à plat reprend de la vitesse et retrouve pas ce biais de la portance! Tu n'as donc plus a toucher les freins au contraire il faut laisser faire car si tu la freine tu contres cette réaction. ça existe d'ailleurs sur certain avion pour contrer un autre réflexe à la con qui est de tirer le manche en arrière sur une perte du moteur ou un décrochage! et non, il faut pousser le manche en avant pour reprendre de la vitesse etc.
Tu comprends que c'est un peu différent que ce qu'on apprend en mode vol libre bien que si tu voles en paramoteur sous une aile vol libre, les fondamentaux vol libre restent vrais sauf qu'elle n'avance pas et que trop calé en incidence pour avoir un taux de chute réduit, trimée elle va souvent restituer du roulis d'autant que la poussée du moteur amplifie l'incidence...


_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
gericoptere
Top posteur

Offline

Joined: 21 Jan 2016
Posts: 983
Localisation: moselle

PostPosted: Thu Oct 8 2020, 23:32
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Patamoteur :


.... écrire moins pour voler plus ! 


Pack_20
_________________
HADRON XX 20 + THOR100 / ECO 582 + NUCLEON WRC 42
Back to top
Azylys
Actif online

Offline

Joined: 07 Mar 2020
Posts: 75
Localisation: Toulouse

PostPosted: Fri Oct 9 2020, 06:40
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Roh ! Il faudrait que je fasse un dessin ^^
Il ne faut pas confondre l'assiette et l'angle d'incidence !
Ce qui provoque des fermetures, c'est un angle d'incidence trop faible, c'est pourquoi je ne parle pas d'assiette.
Quand le moteur est éteint, la voile est moins cabrée, ça ok. 
Mais quand le moteur est éteint, la trajectoire est aussi "moins cabrée".
L'angle d'incidence étant l'angle entre la corde et la trajectoire, il ne devrait donc pas changer.
A moins que l'assiette varie plus que la trajectoire entre un vol moteur allumé et un vol moteur éteint ... Ca je ne sais pas.
C'est pour ça que l'avis de pratiquants ayant déjà volé détrimé à fond de barreau et moteur éteint m'intéresse.
Ont ils eu des fermetures ou senti la voile plus fragile qu'avec le moteur allumé ?
Back to top
rolby67
Top posteur

Offline

Joined: 24 Jul 2017
Posts: 550
Localisation: Eure et Loir
Voile: ITV Piper 20
GMP: Fly100 Evo2 / T.Rex

PostPosted: Fri Oct 9 2020, 07:36
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Je ne pense pas que ce soit une attitude très naturelle, il y a probablement très peu de pilotes qui vont pouvoir te répondre Wink
_________________
Roland
Back to top
Joe31
Top posteur

Offline

Joined: 07 Oct 2018
Posts: 173
Localisation: Toulouse
Voile: ITV Bulldog 35
GMP: Airfer Diamond Simonini Mini3

PostPosted: Fri Oct 9 2020, 11:11
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

 a la question avoir le moteur change-il l'incidence l'aile ?

Voici ma réflexion .. , et je ne sais pas si je suis dans le vrai 




 trimé,  détrimé ou ou détrimé plus barreau  on vole  la meme vitesse que l'on ait le moteur ou pas (je dis pâs qu'on vole a meme vitesse dans les 3 cas bien sur


donc, et c'est communément admis on vole à la même  vitesse avec ou sans  moteur






2 évidence ensuite
sans moteur  tu voles certes mais tu descends
avec moteur tu ne descends plus (ou même tu montes)


Si tu ne descend plus alors que tu as la même vitesse c'est que ton aile porte plus


SI ton aile porte plus alors que tu as la même vitesse: c'est que l'incidence a augmentée
Y a pas d'autre possibilité c'est le seul paramètre qui peut encore varier pour augmenter la portance


Voler au moteur augmente donc l'incidence e l'aile.
CQFD




... à  vos copies ... je le s relève dans 1heure
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 7,589
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Fri Oct 9 2020, 14:15
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Mes biens cher frères, reprenons tous en coeur! Pack_20
Un parapente cela a un taux de chute, quoi qu'il arrive dans une atmosphère stable à 20 ° sans vent ni convection pour les catégories d'ailes que nous utilisons :
trimé contact aux freins
avec un ptv de parapentiste soit 4kg/m2
un taux de -1.1 m2 pour les meilleures et -1.6 pour une voile très reflex comme la Paramania GTX que je connais bien, c'est volontairement que ce taux est dégradé, c'est inerrant au profil, cela lui permet d'être quelque soit son incidence moins sensible à l'aérologie.
Quand on ouvre les trims on modifie l'incidence qui devient plus piqueuse l'angle diminue, la vitesse augmente, cela dépend de la course des trims mais hors voiles particulières c'est généralement inférieur à la moitié de la plage de vitesse soit 5/10 km/h. cela dépend du profil et du niveau de perfs de l'aile mais le but est généralement de ne pas trop augmenter le taux de chute pour qu'il reste en dessous de -2 m/s est d'augmenter la vitesse tout en conservant de la finesse, le barreau généralement double vitesse et taux de chute voir le triple.
Les parapentes de vol libre en dehors des biplaces pour des raisons évidentes n'on pas de trims toute leur plage de réduction d'incidence se fait au moyen de l'accélérateur que le pilote module a volonté mais en veillant à la solidité de son profil et de sa finesse jusqu'au prochain rendez-vous avec un thermique... bien évidemment l'aile sans moteur a besoin de toujours plus d'incidence qu'une aile moteur pour renforcer la portance, son calage est donc défini en fonction de ce critère, garder de la portance pour exploiter les conditions thermiques.
Si l'on rajoute un moteur cela change tout car dans une certaine limite liée à la puissance du moteur celui-ci va tout compenser! On va pouvoir aller bien plus loin dans le taux de chute et la polaire des vitesses comme sur ma GTX commencer à 1.6 et finir vers 3 m/s cela n'aura d'impact hors consommation puisque plus l'on augmentera le taux et plus le moteur devra le compenser.
Je sais bien qu'on ne nous la donne jamais cette polaire... mais il suffit d'une journée calme de couper le moteur et d'utiliser toutes les phases de vitesse pour retrouver tous cela sur la courbe du GPS!
Nous parlions de 4 kg/m2 mais qu'on augmente le PTV ou qu'on réduise les m2 le taux de chute augmentera et la vitesse aussi!
Ce n'est pas le moteur qui détermine la vitesse mais en gros le profil de l'aile, son incidence et le PTV ce qui suppose qu'a PTV égal moteur ou pas moteur l'aile volera à la même vitesse.
Le moteur compense le taux de chute et il le transforme en taux de montée plus ou moins important, c'est tout!
Seulement le parapente étant un PENDULE toute poussée ou freinage appliquée en haut ou en bas de celui-ci ce restituent à l'inverse à l'autre extrémité et donc la poussée moteur et sa coupure brusque ont cette effet là.
C'est le plus évident :le tangage et le roulis en latéral la combinaison des 2 le lacet. le ON/OFF moteur a un léger effet sur l'incidence mais l'on peut provoquer et amplifier ce tangage, le tangage est une variation d'incidence
Tout pilote qui s'est fait brasser dans des turbulences type rouleau, du thermique haché par le vent vs un champ de pétards sait combien la gestion moteur peut devenir difficile car la poussée moteur amplifie les mouvements de l'aile et pourtant malgré un taux de chute en augmentation (vu que l'aile n'est plus en condition optimale de portance) si on ne maintient pas le moteur, évidemment on se vache ce qui est parfois le meilleur choix !
Revenons au cas de la brise de vallée omniprésente dans les vallées exposées au soleil, dans les Pyrénées, 2 sites permettent de s'en faire une bonne idée Accous et Aucun, les locaux d'ailleurs parfois la recherchent cette brise et certains après-midi on peut voir des types scotchés à 300 mètres au centre de la vallée là ou c'est le plus laminaire. Il faut évidemment éviter de reculer mais ils ont souvent l'évaluation du lieu et tout doucement en utilisant les oreilles et le barreau ils descendent a la verticale le gradient de vent proche du sol leur permettant de poser pratiquement sur place en freinant très modérément.
Bon ceci dit on nous a dit d'y aller quand c'est calme.
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
Azylys
Actif online

Offline

Joined: 07 Mar 2020
Posts: 75
Localisation: Toulouse

PostPosted: Fri Oct 9 2020, 16:08
PostPost subject: Détrimé = Danger ?
Reply with quote

Bon j'ai fait un dessin, ça sera plus simple ^^
Donc voilà, pour moi ça se passe comme ça:

On voit bien que la voile est plus cabrée moteur allumé que moteur éteint.
On voit aussi que la trajectoire (ou le vent relatif) change d'angle selon que le moteur est allumé ou éteint.
Par contre, l'angle d'incidence (en vert) ne change pas que le moteur soit allumé ou éteint.
Et si l'angle d'incidence ne diminue pas avec le moteur éteint, la voile n'est pas plus sensible aux fermetures que moteur allumé.
Donc il n'est pas plus dangereux d'être détrimé à fond de barreau moteur éteint que moteur allumé.

Ca c'est en théorie. Mais comme je disais, j'aimerais une confirmation (ou une infirmation) de pratiquants qui auraient testé ça.
Back to top
Display posts from previous:   
Paravol Forum Index -> Paravol -> Accidentologie / Rex / Sécurité All times are GMT + 1 Hour
Post new topic   Reply to topic Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2
Jump to:  

 

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template par Erika