Bienvenue invité: Register | Log in
 
FAQ | Search | Memberlist | Usergroups
 


 Votre Pub ici : contactez nous sur forumparavol@gmail.com 
Publicités sponsorisées - liens actifs
 
 

 
  
Parapente & paramoteur
 
Post new topic   Reply to topic
Paravol Forum Index -> Vol libre / Soaring -> Parapente
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 6,660
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 00:39
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

Pour rebondir sur le sujet à partir de la page 2 : (avertissement : attention c'est long à lire et c'est à vos risques & périls que vous entamez cette lecture Patamoteur & Paravol (?) déclinent toutes responsabilités)


Je ne connais pas votre spot breton de parapente cité... mais j'y suis monté et j'en ai quelques retours de potes... spot de proximité ok... cependant pour avoir une bonne progression en parapente je me répète faut faire partie d'un club dynamique ou le coût est généralement modique et la passion au top. Quand on a si peu d’altitude il est bon de rajouter le treuil comme l’on comprit les normands.
Perso j'ai fait 140 bornes parfois 2x. Tous les weekends possibles pendant 3 ans pour pratiquer, mais évidemment qu'il faut être bien conscient du temps que cela prendra ... dans votre vie!
J’ai fait mes stages dans des spots de parapente FFVL reconnus à savoir  St HIL dans les alpes avec Prévol, Val Louron chez Virevolte et Font Romeu chez Vol Aime et aussi chez les parachutistes à Accous (c’est heureux que le parapente ce soit évadé du parachutisme…) et je connais les amis des loisirs aériens puisque le Poitou en compte des membres éminents.
J’ai donc différentes visions qui me permettent d’avoir un avis qui est que la FFVL fait du bon boulot et que les stages différenciés existent, mais évidemment ça demande un peu d’argent comme de s’inscrire à l’UCPA par exemple ! Y a des types friqués qui ne font que cela d’ailleurs, à travers le monde y compris, ce n’est pas à la portée de tout le monde mais au lieu d’investir 10000 euros dans le paramoteur l’on peut aussi les mettre dans le parapente de cette manière ! Mais bon ce n’est pas tant un problème de stage que de pratiquants et de pratique !
Questions école FFVL : Chez Prévol , tu croises des types qui s'alignent dans les compétitions au niveau mondial et c'est même parfois ton moniteur , ça brasse du monde grosse expérience revers de la médaille quand tu débarque de ta plaine, t’es pas au niveau de vol des montagnards,  tu dois revenir plus souvent…
Fort d'une petite dizaine de stage, impliqué aussi dans l'accompagnement au club je peux vous dire que les conditions de pratique et de formations en stage (hormis 1ou 2 fois)  ne m'ont rarement demandé de faire du face voile, d'ailleurs j'en fais pas beaucoup plus aujourd'hui en paramoteur, juste la première année ou je volais souvent dans des conditions trop fortes… ce n’était pas tant la faute des conditions que de la mienne qui choisissait de créneaux de 15 km/h au sol pour faire du face voile...
Si vous n'aviez pas la plage, ce qui est une chance, vous vous lasseriez probablement de faire des aller-retours au milieu de la pampa... et vous évolueriez certainement  plus facilement vers des créneaux du type de celui qui demande un bon dos voile, non? je vous le souhaite!
Le paramoteur et le parapente ont des différences évidemment mais ils peuvent être complémentaires notamment en l’air. Personnellement je ne vois pas ce que peut apporter le paramoteur au parapente en dehors du travail sur les espaces aériens… mais c’est souvent une histoire de lieu de pratique, c’est d’ailleurs ce qui m’a fait passer du parapente au paramoteur.
Moi qui ai commencé par la parapente cela m'a permis de savoir auparavant ce qui m'attendait là-haut et d'assurer ma progression post brevet,  je ne le regrette pas! Je vois le bilan local dans l’équation  bagage de départ/vole encore après 3 ans…
Les techniques de gonflage et surtout de course d'élan sont différentes mais le face voile est toujours le même, dans les 2 activités les pratiquants en abusent et régressent parce qu'ils vont vers sa facilité.
Le gonflage quand tu regardes ta voile ne  fait pas progresser longtemps, au mieux  il permet surtout de décoller  La progression c'est le dos voile parce que l'on ne regarde pas sa voile (ou peu) on doit faire aux sensations  comme en vol d'ailleurs! (finalement qu’apporte le face voile en paramoteur ? Plus de problème non ?
Quand vous marchez, regardez-vous vos pieds ?! 
Le parapente ne s'apprend pas en un an  (le paramoteur non plus je ne parle pas du brevet) sauf si t'es très fort, jeune et que t'habites devant un déco. Moi je dirais qu'il faut 3 ans minimum pour dégrossir un pilote (dans les 2 disciplines) et encore autant pour en faire un crosseur c'est à dire non seulement un pilote avec une bonne maîtrise du pilotage (SIV) et un bon bagage théorique ce qui permet d'envisager la suite qui elle est obligatoire pour la pratique de la compétition et de l'activité de biplaceur, sans parler du monitora, le brevet de pilote confirmé !
Cela n'a que peu à voir avec le cursus minimal des paramotoristes amateurs ou pros ! Heureusement de nombreux pro sont aussi des passionnés qui pratiquent le parapente, d'ailleurs chez Adventure qui se veulent exemplaires et compétents ils ont droit à leur stage annuel à la montagne au moins ça les forme eux!
En paramoteur il faut bien vous dire qu’on nous forme plus ou moins bien, qu’à ce mettre en l’air, la théorie restant théorique !
L’aspirant au brevet trouve déjà le temps bien long généralement… et ensuite il croit que c’est acquis.. Alors que pas tout à fait !
Tous les pros du moteur ont leur méthode de mise en l’air, certaines sont plus rapides et plus efficaces que d’autres mais ils sont là aussi pour la vente et  les pièces détachées voire l’entretien. Alors qu’en parapente c’est beaucoup plus segmentés, les moniteurs sont souvent salariés d’ailleurs,  ils ne vendent pas forcément de matériel aux stagiaires  qu’ils ne revoient pas  forcément.  C’est donc essentiellement stages, biplaces et validations de niveau qui assurent les revenus,  c’est assez similaires au ski d’ailleurs certains font les deux. Une fois formé même sans le brevet de pilote de parapente on peut aller voler (assuré) a son bon vouloir rien n’est obligatoire ! c'est pour cela d'ailleurs que les paramotoristes on le droit de faire du parapente c'est que la pratique en est relativement déréglementé, comme le vélo!
Donc le moniteur de parapente n’a aucune urgence de formation vis-à-vis du stagiaire, il l’observe l’évalue et lui donne ce qu’il juge utile de lui donner pour qu’il progresse, assurément s’il peut parfois pousser un stagiaire dégourdi  pour créer une émulation dans le groupe. La réalité  c’est qu’il faut faire ses gammes, le contenu des stages et la progression sont parfaitement décris, mais ce n'est pas parce que tu fais un stage Perf que tu deviens perf...ormant ! Il est donc essentiel de pratiquer en dehors des stages, en club plutôt  encadré que tout seul dans son coin…
Et puis le parapente ce n’est pas seulement décoller et atterrir sinon l’on pourrait passer un brevet de plouf voire de précision d’atterrissage comme chez les parachutistes… (lol)  non c’est surtout comprendre l’aérologie et donc  savoir l’exploiter ce qui demande énormément de temps et de pratique. Quant au soaring c’est un excellent émulateur  de vol ou l’on peut travailler pilotages, sensations, vitesses, mais c’est du parapente facile, équivalent au radada,  il faut faire gaffe à sa sécurité, la proximité du sol n’est pas notre amie contrairement a ce que nous dit notre cerveau …. C’est un bon apprentissage sauf qu’au delà d'une certaine aisance de pilotage de proximité tant qu'on est pas capable de partir, ça n’apprend pas énormément plus sur le parapente que de savoir décoller et atterrir en paramoteur.
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sat Feb 24 2018, 00:39
PostPost subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
dan
Padawane

Offline

Joined: 15 Feb 2015
Posts: 634
Localisation: Arzal
GMP: Race V1 Nitro

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 01:38
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

Jai tout lu et Jai survécu 
Ton analyse est pas mal sauf que chez nous en Bretagne , 9 Déco sur 10   C'est en face Voile sinon tu voles jamais .
Si tu attends qu'il n'y ai pas de vent , tu voles 5 fois dans l'annee mais certains s'en contentent et n'ont pas aussi le choix car une Voile pas assez rapide .
Les Déco par 15/20 sont monnaie courante et pour le coup le dos Voile c'est plutot se mettre en danger qu'autre chose .


En montagne les parapentistes sont bien plus performant que par chez nous  d'ailleurs je fais du soaring et je n'ai aucunes prétention d'être un parapentistes chevronné. 
Pour moi le soaring est une discipline à part encore et même un parapentiste chevronné ne peut pas forcément  faire du soaring aussi bien qu'un vrai soaring Man .
Les gars qui font du waga ont des heures de pratique et une connaissance parfaite du site . 
_________________
Dany the dog
Attention , je mors .
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 6,660
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 08:24
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

dan wrote:
Jai tout lu et Jai survécu 
Ton analyse est pas mal sauf que chez nous en Bretagne , 9 Déco sur 10   C'est en face Voile sinon tu voles jamais .
Si tu attends qu'il n'y ai pas de vent , tu voles 5 fois dans l'annee mais certains s'en contentent et n'ont pas aussi le choix car une Voile pas assez rapide .
Les Déco par 15/20 sont monnaie courante et pour le coup le dos Voile c'est plutot se mettre en danger qu'autre chose .


En montagne les parapentistes sont bien plus performant que par chez nous  d'ailleurs je fais du soaring et je n'ai aucunes prétention d'être un parapentistes chevronné. 
Pour moi le soaring est une discipline à part encore et même un parapentiste chevronné ne peut pas forcément  faire du soaring aussi bien qu'un vrai soaring Man .
Les gars qui font du waga ont des heures de pratique et une connaissance parfaite du site . 

La Bretagne n'est jamais facile, comme la corse Pack_20 j'ai mon coach parapente qui a voulu passer des vacances au Ménez-hom 15 jours et il n'a pas volé....au delà des particularités particulières je souhaitais recaler les choses. Tu as bien raison faut des heures de tout... Et garder l'envie!
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
worldfast
Actif online

Offline

Joined: 23 Jun 2017
Posts: 85
Localisation: montesson
Voile: ozone speedster 2 22m²
GMP: Caribou bidalot titane
Votre métier: courtier

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 08:53
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

Merci!


Pratiquant les deux activités (le Paramoteur étant la plus récente), j’ai le même ressenti.


Heureusement quelques bons clubs de Paramoteur savent créer de l’émulation et organisent régulièrement des stages en dehors du club...
Back to top
Usual44
Top posteur

Offline

Joined: 20 Sep 2016
Posts: 398
Localisation: 44
Voile: Freeride 17
GMP: Race Nitro
Votre métier: Ingénieur

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 11:45
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

Moi j'ai commencé par le paramoteur et ensuite soaring et Parapente et je trouve que c'est mieux ainsi . 
En formation les parapentiste galèreraient à fond sur les Déco car penchés en avant et danse de droite à gauche 
Et pour enlever les tics du Parapente afin dobtenir un plan d'hélice parfait , il y a souvent plus de boulot qu'un gars qui est neutre . Je pense que les instructeurs confirme . 
_________________
Nico
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 6,660
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 12:38
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

Usual44 wrote:
Moi j'ai commencé par le paramoteur et ensuite soaring et Parapente et je trouve que c'est mieux ainsi . 
En formation les parapentiste galèreraient à fond sur les Déco car penchés en avant et danse de droite à gauche 
Et pour enlever les tics du Parapente afin dobtenir un plan d'hélice parfait , il y a souvent plus de boulot qu'un gars qui est neutre . Je pense que les instructeurs confirme . 


oui mais ça ce n'est que la phase pied au sol... il manque tout le reste dans ton histoire... Ensuite l'inverse est valable aussi pour le parapente qu'il faut bien charger au déco... la voile est plus grande, il manque 20 kilos et la tempo est très importante aussi!
Peu importe le sens d'apprentissage faut surtout chercher à enrichir son expérience!
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
Karman
Top posteur

Offline

Joined: 01 Dec 2014
Posts: 4,525
Localisation: Morbihan
Voile: Nrg Pro 2 / Hadron xx / Fazzer 2
GMP: Pluma Custom / Ac tornado
Votre métier: Instructeur

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 12:53
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

Bien plus simple de passer du Paramoteur au Parapente car Avec 30 kgs de moins , tu galopes

Par contre du Parapente au Paramoteur , c'est plus compliqué

Et je le vois bien sur les formations , Les parapentistes ont du mal à acquérir la bonne gestuelle et un plan d'hélice parfait .

Le poids du GMP modifie tout , équilibre , encombrement couplé a une tendance à se déplacer sur les pointes de pieds et une posture vers l'avant , pas bon .


En Paramoteur , c'est sur les talons qu'on se déplace et bien incliné vers l'arrière et aucuns effort musculaire pour avancer Juste un accompagnement de la poussée .
_________________
Seb
www.karman-shop.com
Back to top
Visit poster’s website
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 6,660
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Sat Feb 24 2018, 17:17
PostPost subject: Parapente & paramoteur
Reply with quote

Karman wrote:
Bien plus simple de passer du Paramoteur au Parapente car Avec 30 kgs de moins , tu galopes

Par contre du Parapente au Paramoteur , c'est plus compliqué

Et je le vois bien sur les formations , Les parapentistes ont du mal à acquérir la bonne gestuelle et un plan d'hélice parfait .

Le poids du GMP modifie tout , équilibre , encombrement couplé a une tendance à se déplacer sur les pointes de pieds et une posture vers l'avant , pas bon .


En Paramoteur , c'est sur les talons qu'on se déplace et bien incliné vers l'arrière et aucuns effort musculaire pour avancer Juste un accompagnement de la poussée .


oui mais l'age joue pour beaucoup entre 20 et 40 ans on s'adapte bien mieux ! bien conseillé un (bon) parapentiste ne met pas longtemps à passer au moteur.
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 23:29
PostPost subject: Parapente & paramoteur

Back to top
Display posts from previous:   
Paravol Forum Index -> Vol libre / Soaring -> Parapente All times are GMT + 1 Hour
Post new topic   Reply to topic
Page 1 of 1
Jump to:  

 

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template par Erika