Bienvenue invité: Register | Log in
 
FAQ | Search | Memberlist | Usergroups
 


 Votre Pub ici : contactez nous sur forumparavol@gmail.com 
Publicités sponsorisées - liens actifs
 
 
  
Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
 
Post new topic   Reply to topic
Paravol Forum Index -> Plans de vols / MTO -> MTO
Previous topic :: Next topic  
Author Message
rolby67
Top posteur

Offline

Joined: 24 Jul 2017
Posts: 542
Localisation: Eure et Loir
Voile: Dudek Report'Air 22
GMP: Fly100 Evo2 / T.Rex

PostPosted: Wed Jul 26 2017, 07:14
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

Bonjour à tous,

Voilà, je commence avec quelques questions météo. Je n'ai jamais volé sur le littoral donc je cherche à avoir quelques infos sur les spécificités locales. Bien sûr je sais que chaque jour / lieu est particulier et que les prévisions/relevés doivent être étudiés avant chaque vol, mais je cherche à connaitre les tendances qui se dégagent. Je compte voler courant Août sur le littoral du Morbihan.

Brise de mer

- Dans quelles plages horaire doit-on s'attendre à leur apparition ?
- Quels éléments de prévision/relevés météo peuvent aider à les prévoir ? (vent, point de rosée...)

Brise de terre

- Avant ou après le coucher du soleil ?

Thermiques

Il semble qu'en volant sur la bordure littoral, les thermiques soient très atténués. C'est ce qui ressort également des prévisions de "météo-parapente". Est-ce que l'atténuation est suffisante au point d'envisager un vol en milieu d'après-midi l'été, ou seulement un peu plus tôt en fin d'après midi qu'en plaine ?

Brume de mer

- Quels sont les horaires les plus probables ?
- Comment les prévoir ?


Tous vos conseils et retours d'expérience sont bienvenus Smile
_________________
Roland
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed Jul 26 2017, 07:14
PostPost subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Racingparamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 14 Jan 2015
Posts: 286
Localisation: Nostang
Voile: Itv Jedi 2
GMP: Caribou ROS 125

PostPosted: Wed Jul 26 2017, 10:23
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

Salut . 
Il y a atténuation des thermique seulement quand il y a de la brise de mer . 
Attention au hauteur réglementaire de vole qui ne sont plus à 150 m vu l'attroupement de touristes . 
Les vols côtiers sont généralement de 8h/11h. Et 18 h /22 h 
Attention aussi à l'inversion brise mer /terre 180 degrés et là ça ne prévient pas 
_________________
olivier
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 7,500
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Wed Jul 26 2017, 11:39
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

En tout cas c'est bien d'y réfléchir avant!
 
Tu as bien cerné les points essentiels mais comme tu sais surement, la météo et l'aérologie ne fonctionnent pas à la minute et sont toujours mitigées par un ensemble de facteurs.
C'est pour ces raisons là que chaque secteur demande de l’expérience de pratique comme une étude préalable.
Tu ne peux obtenir de réponses claires simplement, tu dois toujours avoir en mémoire les cas les plus importants, probables, qui doivent te faire renoncer à ton vols ou si tu es en vol, rester méfiant et prendre des décisions rapides comme se vacher avant de te retrouver dans le brouillard ou repoussé en mer par une brise de terre... ou en terre par une entrée maritime...


Les brumes ou brouillards sont généralement dus à la condensation de vapeur d'eau contenue dans l'air, il faut donc un air chaud qui contienne de la vapeur d'eau et un refroidissement de condensation généralement l'arrivée d'un front froid. Mais il y a plusieurs causes, cela peut être la mer qui "fume" sur l'arrivée d'un front froid, tu ne peux donc séparer ton analyse de contextes métérologiques bien particuliers qui doivent être préalablement identifiés.


Je suis comme toi, j'essaye de me poser les bonnes questions avant et de retour j'essaie de débriefer mon vol et les conditions rencontrées en font parties.
Néanmoins il faut toujours rester conscient que notre expérience ne reste valable que pour notre lieu de pratique habituel, dès que l'on change de coin et surtout de milieu on redevient: étudiant!
Tu croiseras aussi des gens qui disent s'en "foutrent" mais qui ont généralement vécus des expériences enrichissantes... parce qu'ils sont en mesure de les raconter...
ce n'est pas pour cela que c'est une bonne chose parce que tu n'as là que le pourcentage de gens qui volent encore...
Avec l’expérience de vol, on encaisse mieux l'aérologie au point que certains évaluent assez vite si c'est volable ou pas, mais de temps temps ils sont rappelés à l'humilité...


Moi j'essais vraiment de me trouver les créneaux de vol idéaux et donc cela m'amène à renoncer ou a retourner me poser sans me poser la question de savoir ce qu'en pense les autres !
C'est important de prendre ces décisions seuls. Le paramoteur est un engin capable d'encaisser, l'élément faillible dans l'histoire c'est toujours le pilote.
Les pilotes que l'on rencontre... car s'il n'y a pas meilleure idée de ce renseigner sur place, on doit être en mesure de les évaluer dans la discussion car ne sait jamais sur qui l'on tombe. 


Pas d'autres solutions si l'on ne veut pas confier son sort aux autres que de connaitre son sujet.
Un détail important sur les régimes de vent en général que ce soit en bordure de mer ou en terre.
Le froid va toujours vers le chaud c'est le chaud qui le tire à lui !
La convection agit comme une bulle qui résiste au vent météo (qui suit le gradient de pression) jusqu'a un certain point qui se situe en dessous de 15/20 km/h ensuite le vent rentre dedans et donc en vol on subit un régime de thermiques hachés pas toujours facile = turbulent et dangereux risque de fermeture.
En fin de journée, la bulle convective s'effondre faute de soleil, le vent s'engouffre dans la place il forcit car il accélére et un gradient s'installe entre au dessus de 300 m et le sol, 
entre un vent assez laminaire au dessus et en dessous une situation plus perturbée, des différences de vitesse de vent selon l'altitude alimentent ce phénomène! Le relief aussi!
Progressivement l’énergie convective résiduelle est évacuée, ça refroidit et au sol ça se calme jusqu’à l'absence complète du vent.
Mais il ne faut jamais préjuger de ce qui se passe là-haut, ou bien au contraire souvent le vent devient plus laminaire mais aussi plus fort!
Après une demi heure de calme apparent au sol il peut m^me s'engouffrer de nouveau vers le sol!


Il faut se  restituer en images mentales ces schémas là et observer nuages et le comportement de la biroute sur le terrain!


Si tu as pris l'habitude d'utiliser météo-parapente.com c'est une bonne chose mais il ne faut pas hésiter à utiliser ses options comme "vent dans la masse convective", "cisaillement..." et a le complémenter par d'autres sites comme météociel et windyty, ce n'est pas limitatif. Autre conseil, fait attention sur météo-parapente, a regarder trop précisément sur un point de décollage parfois on rate l'arrivée d'un front pluvieux ou orageux, pense à élargir ton cercle géographique comme horaire.
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !


Last edited by Patamoteur on Mon Jul 31 2017, 15:31; edited 1 time in total
Back to top
Visit poster’s website
rolby67
Top posteur

Offline

Joined: 24 Jul 2017
Posts: 542
Localisation: Eure et Loir
Voile: Dudek Report'Air 22
GMP: Fly100 Evo2 / T.Rex

PostPosted: Wed Jul 26 2017, 17:16
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

Merci pour vos réponses.

Je note que les plages horaires de vol sont finalement les mêmes qu'en plaine à priori.

Pour ce qui est des prévisions bien entendu je "croise" les sources pour me faire une idée : Aeroweb (production aérologiques pour vol à voile), Météociel (modèle Arome), Infloclimat (modèle Arome également mais résultats parfois différents) et météo-parapente (modèle RASP).

Et je regarde aussi les Pioupiou et autres relevés METAR pour confronter les modèles à la réalité avant de partir Smile

Je recherche les spécificités propres au littoral.
Merci pour la piqure de rappel sur la hauteur de survol plage, 1600 pieds si ma mémoire est bonne !

Roland
_________________
Roland
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 7,500
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Wed Jul 26 2017, 20:49
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

rolby67 wrote:
Merci pour vos réponses.

Je note que les plages horaires de vol sont finalement les mêmes qu'en plaine à priori.

Pour ce qui est des prévisions bien entendu je "croise" les sources pour me faire une idée : Aeroweb (production aérologiques pour vol à voile), Météociel (modèle Arome), Infloclimat (modèle Arome également mais résultats parfois différents) et météo-parapente (modèle RASP).

Et je regarde aussi les Pioupiou et autres relevés METAR pour confronter les modèles à la réalité avant de partir Smile

Je recherche les spécificités propres au littoral.
Merci pour la piqure de rappel sur la hauteur de survol plage, 1600 pieds si ma mémoire est bonne !

Roland




Encore une fois ne te fie pas à un horaire m^me si 2 heures après le lever et 2 heures avant le coucher sont généralement de bons créneaux, il faut les évaluer à partir des prévis et sur le terrain !
Bien sur quand tu descends ou que tu remontes la plage hormis faire gaffe aux plagistes... tu ne peux pas trop te perdre juste te faire pousser vers la mer ou la terre et te retrouver dans la brume, tu l'as bien compris ce n'est pas forcément là que la mto est la plus difficile à cerner mais ça reste un milieu qui peut soudainement changer, s'inverser!
survol sauf indication sur carte OACI c'est 1000 pieds soit 300 mètres
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
marsouin
Top posteur

Offline

Joined: 17 Aug 2015
Posts: 2,300
Localisation: 50/23
Voile: revo2 29/ bulldog38
GMP: kx1 caribou thor 250
Votre métier: facteur de pianos

PostPosted: Wed Jul 26 2017, 21:43
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

méfies toi du vent de terre
sinon meilleures cond qu'en eure et loir y a pas photo
bons vols de découverte de la mer

_________________
Brevet Mars 2014/Biplace Mars 2015
Back to top
rolby67
Top posteur

Offline

Joined: 24 Jul 2017
Posts: 542
Localisation: Eure et Loir
Voile: Dudek Report'Air 22
GMP: Fly100 Evo2 / T.Rex

PostPosted: Thu Jul 27 2017, 07:35
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

A propos du vent de terre :

  • Est-ce que la brise de mer peut s'inverser dans un délai très court (sans passer par une phase vent quasi nul)  ?
  • Est-ce que ça peut arriver longtemps avant le coucher du soleil ?

En Eure et Loir les conditions ne sont pas forcément mauvaises Wink
- Peu de relief donc possibilité d'avoir du vent bien laminaire
- Il faut par contre éviter les thermiques bien présents, ce n'est pas pour rien qu'il y a souvent des championnat de vol à voile sur Bailleau Smile
_________________
Roland
Back to top
Patamoteur
Top posteur

Offline

Joined: 05 Jan 2016
Posts: 7,500
Localisation: Charentes
Voile: GTX24
GMP: Minari 180 adapté sur P2R64
Votre métier: Cognac

PostPosted: Thu Jul 27 2017, 09:10
PostPost subject: Littoral : brise de mer / terre, thermiques, tendances
Reply with quote

rolby67 wrote:
A propos du vent de terre :

  • Est-ce que la brise de mer peut s'inverser dans un délai très court (sans passer par une phase vent quasi nul)  ?
  • Est-ce que ça peut arriver longtemps avant le coucher du soleil ?

En Eure et Loir les conditions ne sont pas forcément mauvaises Wink
- Peu de relief donc possibilité d'avoir du vent bien laminaire
- Il faut par contre éviter les thermiques bien présents, ce n'est pas pour rien qu'il y a souvent des championnat de vol à voile sur Bailleau Smile




Je suis loin d'être un spécialiste puisque ce n'est pas mon milieu d'habitat.
là encore on pourrait dire :" t'as pas essayé!".
Mais comme depuis 400000 ans au moins l'homme transmet et apprend de ses pairs... je vais essayer d'en parler.


Le tout c'est de s'intéresser comme tu le fais et de travailler son sujet comme de rencontrer des gens ouverts dans la même démarche. 
J'ai un peu volé en bordure de côte quand même et j'étudie la mto y compris en discutant avec des pointus sur le sujet  comme Nicolas Baldeck de mto parapente qui a une époque était aussi moniteur de voile sur Oléron et moi dans les terres de Charente.
Il y a une année ou l'on discutait de confluences parce ce que c'était ce qui caractérisait cette année là... Ne pas s'attendre d'une année sur l'autre à retrouver la même chose!
Chaque année des nouvelles recettes qu'ils nous faut appréhender au fur et à mesure de notre expérience de vol actuelle et passée, on retrouve alors des modèles utiles à notre compréhension. pas toujours...
Avant c'était plus stable... tout le monde le dit mais on a vu aussi les années s'agrandir en terme de possibilités de vols, ce n'est pas un mal car on traverse des périodes de M...


Une confluence c'est un milieu de rencontre de 2 vents de directions parallèles à opposées... que l'on peut rencontrer en montagne mais aussi sur la côte et dans les terres de bordure de côte.
Il faut bien comprendre et situer les différents éléments qui rentrent dans l'histoire et qui vont composer la sauce dans laquelle, on s'apprête à voler!


Le classique régime de brise n'est qu'un modèle idéalisé, un principe d'échange.
Dans la réalité nous volons dans un créneau temporel qui se situe entre 2 états, diurne et nocturne (ou l'inverse) décrit par ce modèle... 
Donc c'est forcément instable et changeant! C'est pour cela que tu retrouveras souvent les volants sur la plage, voir au dessus de la flotte ou tout se calme, parce que dès que tu rentres un peu dans les terres tu peux retrouver cisaillements, convection et confluences, vent mto vs vent marin en combat pour gagner la place dans cette période charnière entre le jour et la nuit et vice versa le matin.
Quand je rejoins le côte c'est assez souvent que je traverse en vue de la côte de 3 à 10 bornes je dirais, une zone frontalière ou ça secoue un peu, je sais alors que je pénètre dans une autre zone.


Parfois et c'est là ou ça me concerne d'expérience de vol, cela s'étend assez loin dans les terres jusqu’à 40/60 bornes, vers la côte tu es en régime mer et après en régime terre et entre les deux tu peux avoir une confluence tampon très calme de vent nul puis une demi heure plus tard te retrouver en flux de NO si la mer l'emporte ou en NE par exemple  à 25 km/h et ce n'est pas forcément laminaire.
typiquement:
le matin c'est calme il fait beau la nuit a été fraiche et à 9:30 soudainement un front NO rentre et te bouscule!
le soir c'est pétiole et soudainement idem c'est un vent de NE qui souffle ou de NO qui s'installe pour la nuit a 25/30 km/h, tu as décollé dans la confluence!


Il faut toujours avoir des images précises des différents vents qui concernent ta zone de vol durant ta période de vol et de celui qui va ou qui risque de l'emporter!
En présence de front selon l’attitude, les vents peuvent avoir des directions opposés, c'est important de le savoir notamment en bordure de côte!
si tu choisis la mauvaise direction la mauvaise altitude, tu auras du mal à rentrer...


La force de la convection qui monte le matin ou s'éteint le soir sur 15 à 30' en moyenne régit cette période, un peu en "juge de paix" horizontal (sur les vents) puisque qu'elle agit en verticalité comme un mur, comme une cloche aussi, pour cette dernière, il n'y a que la lecture de l'émagrame qui peut nous aider.


Il faut considérer les forces en présence et positionner les curseurs, quand tu es un habitué tu finis par avoir une idée de ce que le mélange va donner le cul dans la sellette, 
Le reste ce n'est que de la théorie qu'il faut cependant assimiler et mettre en 3D dans sa tête, sinon aucune chance de comprendre quoi que ce soit à ce qui se déroule.
La connaissance ou pas de la mto n'empêche pas de voler, mais participe grandement au confort et à la sécurité.
_________________
Mes liens et photos sont sans garantie et mes propos n'engagent que moi !
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Paravol Forum Index -> Plans de vols / MTO -> MTO All times are GMT + 1 Hour
Post new topic   Reply to topic
Page 1 of 1
Jump to:  

 

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template par Erika